dimanche 15 mai 2016

40 piges, faut marquer le coup.


Ca me trottait dans la tête depuis quelques temps mais je trainais à franchir le pas, à plancher dessus comme il se doit. Faire un truc soi même pour marquer le coup quit à paraitre présomptueux mais quelque chose qui marque cette année charnière. C'est ainsi que l'idée naquit de faire un T-shirt qui affiche le programme de l'année, tous ces rendez-vous sur lesquels je suis engagé et pour lesquels je n'aurai après cela plus le droit d'abandonner.
J'ai donc collecté les logos de toutes les courses ambitionnées et agencé le tout de la façon suivante:



Il est bon de préciser que certaines ont cédé leur place à d'autres, au gré des aléas des inscriptions de type mort subite (c'est plus court à écrire que premier arrivé premier servi) ou loterie. Ce n'est qu'une fois ma place à l'UTMF en poche que le projet à commencer à se concrétiser avec toutefois une inconnue, Izu Trail pour lequel j'étais convaincu qu'il s'agissait d'une mort subite alors que c'était une loterie......mais heureusement la chance s'avèrera mienne sur ce coup. Ce sera donc 10 objectifs pour cette année, initialement pensés pour monter crescendo dans la distance mais une fois encore on n'est pas maitre de tout ses choix. Alors ce sera plutôt en dents de scie avec un final soutenu.
Et histoire de motiver les enfants à l'approche de Ueda Vertical Race c'est finalement devenu un projet familial, avec chacun le sien. Bah tiens, tant qu'a se faire chier pour 1 autant le faire pour 4.
Techniquement ça ne va pas chercher loin, et relève plus du bricolage que de la solution tout en un. En bref, un "patron" de t-shirt trouvé sur internet pour avoir un aperçu de la "gueule" du rendu final, un agencement effectué sous "Keynote" (oui, oui, tout à fait), le tout copier coller dans "Pages" pour imprimer sur du papier transfert. Et après découpage et cadrage pour centrer l'ensemble. La dernière étape, transfert compris n'étant pas la plus simple, car pas le droit à l'erreur ou "paye ton nouveau t-shirt" !!!

C'est donc fièrement que nous aurons portés notre t-shirt à Ueda et attaqué les dédicaces. Un bémol toutefois, moi qui portait un sac à dos, la transpiration a fait bavé quelques couleurs, et sur 3km uniquement. Conclusion, pour les prochains rendez-vous, je l'emporterai mais ne le porterai plus, uniquement au briefing et à la cérémonie histoire de le faire signer. Avec quelques regrets mais le transfert fait-maison a ses limites, le flocage a du bon.

See you.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire