dimanche 17 juin 2018

Sponichi Yamanakako Road Race


Allez, une fois n'est pas coutume, je suis retourné à mes premières expériences de course: la road race, course sur route en bon françois, ou singulièrement appelé le bitume... et bien c'est pas si mal en faite....sur courte distance.
La genèse de ce retour aux sources tient uniquement au faite que je me suis fixé comme objectif de participer à l'ensemble des courses qui ont lieu dans mon patelin et susceptible d'attirer des runners de tous horizons. C'est quand même plus sérieux quand tu aspires à recevoir des coureurs dans le cadre de ton boulot, que de pouvoir parler en connaissance de cause. L'UTMF, après le défi personnel qu'il représente, s'inscrivait également dans cette politique de découverte des expériences locales.
Donc me voilà embarqué sur une course locale, forte tout de même d'une fréquentation atteignant les 11670 participants.
Avec au choix 2 courses au menu, un tour du lac (13,6 km) et un semi-marathon. Le tour simple ayant  la faveur du public avec 6790 sortants contre 4520 pour le 21 km. Autant dire que plus de dix mille personnes qui débarquent pour ce genre d'événement ça vous rempli les hôtels, auberges, camping, le temps d'un weekend. Et comme la course passe au pied de la station (www.3776d.com), je suis aux premières loges pour proposer un package tout en un pour les prochaines éditions. Avis aux amateurs.

Revenons à la course. Concernant le tracé, plutôt qu'un long discours voici la carte:





Le tracé est agréable, forcément je ne vais pas dire le contraire, vais pas me tirer une balle dans le pied non plus. On fait le tour du lac, avec dans la deuxième moitié du parcours une vue splendide sur le lac et le Mt Fuji en arrière plan. La route est propre, refaite récemment sur certaine portion, et je suppose bientôt intégralement car le vélo des JO 2020 doit passer là..... quand je vous dis que je suis super bien placé avec ma station. 
Le Semi part à 09h15 et le tour du lac 15 minutes plus tard, Clair que pour faire un chrono sur le 13,6 vaut mieux partir devant, sachant qu'on rattrape rapidement les retardataires du premier départ, mais l'orga leur demande de serrer à gauche afin de laisser un couloir aux gazelles qui remontent. La consigne étant dans l'ensemble plutôt bien respectée ça fonctionne pas mal. J'ai pu moi même en faire l'expérience.
Credits photo @2018年 第38回 山中湖ロードレ
Credits photo @2018年 第38回 山中湖ロードレ
Bon c'est clair que ce genre de course ça fait un peu bizarre juste après l'UTMF, primo, je m'y entraine autour du lac, donc pas de surprise, et puis surtout ça va vite la vache. Je ne parle pas des élites qui effectivement sont loin devant, non, simplement le temps de course qui est ridiculement "court". 58'06'', c'est le temps que j'ai mis, ok le premier me met quand même un quart d'heure dans la vue, avec 42'27'', mais vache à peine parti que c'est déjà fini. Speed run ki disent. Ca va que l'inscription n'est pas excessive .... pour une course japonaise😓.... les coureurs français par contre doivent hurler au scandale😱, mais t'as clairement pas le temps de profiter des ravitos, déjà parce que le besoin n'y est pas et ensuite la perte de temps est considérable rapportée au temps de coursel. J'ai donc filé tout droit, me contentant de mes 2 minis flasques pour m'hydrater....que je portais dans mon sac de trail, avec ma camera et des affaires de rechanges.....ouais bah on switche pas d'une discipline a l'autre comme ça, y a des réflexes qui restent. Assurément j'étais le seul à avoir emporter la maison sur le dos. Mais peu importe, c'était pour le fun et dans l'idée une sortie entrainement comme les autres, en plus rapide. Mais j'ai apprécié, d'autant que le beau temps était de la partie et le public présent tout le long pour nous encourager, résultat je ne cache pas mon envie de recommencer. Un peu de vitesse pure c'est pas mal aussi d'autant que c'est court, donc propice à se donner à fond sans exploser avant l'arrivée.

Credits photo @2018年 第38回 山中湖ロードレ
En définitif, une petite entrée en matière qui m'a motivé pour le Fujisan Marathon en fin d'année, ou j'espère bien battre mon PR. Pour l'instant je vais me concentrer sur mes deux échéances à venir que sont Ontake 100 en juillet et Shinetsu Five Mountain Trail 100 miles en septembre, puis je basculerai en mode j'avale du bitume pour me préparer à ce dernier objectif.
Mais histoire de rester fidèle à ma muse et me remettre dans le bain, j'enquille sur Oshino Trail Run.

Sponichi Yamanakako Road Race en chiffre ça donne:

Tour du lac: 13,6 km
Semi: 21,0975 km
Temps max: 02H30 (lac)
                    02H45 (semi)
Inscription: 5 000 Yens
Nombre de places: 13 000



Pour les prochaines éditions, si un petit run autour du lac, au pied du Fuji, avec cette ambiance toute nippone vous motive, jetez un coup d'oeil ici 3776D et contactez moi. Les inscriptions ouvre le 1er janvier.

Rendez vous l'année prochaine.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire